Assembler deux pièces de bois avec des clous

Assembler deux pièces de bois avec des clous

Comment clouer le bois avec des techniques et des conseils utiles pour utiliser les clous et le marteau au mieux ? De toute évidence, un menuisier professionnel n’a pas besoin de ces instructions.

Restez au courant des dernières modes sur les cloueurs pneumatique grâce à notre site.

Mais ils peuvent faire une différence pour ceux qui commencent à travailler dans le bricolage et à effectuer de petits travaux d’entretien. Alors, on commence ?

Outils utiles pour assembler le bois avec des clous

Le point de départ dans ces cas est simple : clous et marteau. Si vous voulez être professionnel, vous pouvez choisir des vices pour garder les pièces en question immobiles, mais vous ne pouvez pas échapper à la combinaison typique pour terminer le travail. Mais il y a beaucoup de nuances. Par exemple, quel est le marteau idéal pour enfoncer un clou dans le bois ?

Comment choisir un marteau

Il existe des modèles pour les carrossiers, les forgerons et, bien sûr, les charpentiers. C’est ce qu’il vous faut, avec un manche en bois ou en métal avec une poignée confortable, une longueur moyenne et deux faces : la plate pour frapper le clou et le levier avec le pied de biche pour extraire les mauvais passages éventuels. Il ya aussi des outils pour les électriciens et dédié au travail de ceux qui font le rembourrage, sont plus petits et adaptés pour les détails : mieux vaut éviter.

Mais un bon marteau de charpentier moyen est fait pour vous. Les marteaux en métal avec poignées en caoutchouc (voir l’image ci-dessus) sont parfaits pour ceux qui travaillent pendant de nombreuses heures avec ces outils et ont besoin d’un outil qui assure un confort maximal. Évitez d’utiliser des maillets et des marteaux en caoutchouc pour la tâche sur le bois : ils ont des utilisations spécifiques.

Quels clous préférer

L’élément métallique que vous utilisez pour percer le bois et joindre deux pièces a des caractéristiques à évaluer. Tous les ongles ne sont pas identiques et peuvent affecter le résultat final. C’est pourquoi il est préférable de choisir soigneusement le modèle à utiliser. Parmi les plus courants sont ceux pour les charpentiers, à tête plate et à corps cylindrique de longueur variable.